Edmond Jabès au sujet de Mort

Il y a un langage pour la mort comme il y a un langage pour la vie.