Une citation au hasard

Le livre de la vie est le livre suprême. Qu'on ne peut ni fermer, ni rouvrir à son choix ; Le passage attachant ne s'y lit pas deux fois. Mais le feuillet fatal se tourne de lui-même ; On voudrait revenir à la page où l'on aime. Et la page où l'on meurt est déjà sous vos doigts.

Abbé Pierre au sujet de Bonheur

On n’est jamais heureux que dans le bonheur qu’on donne. Donner, c’est recevoir.